Yoga School Bretagne
 
Yoga School Bretagne

Notre thème du mois : MOKSHA, la Liberté !

Connaissances

MOKSHA : NOTRE ÉTAT DE LIBERTÉ INNÉE ET OMNIPRÉSENTE !

 

Dans ce contexte surréel, certains d’entre vous ne se sentent-ils pas empêchés ou contraints, d’autres contrôlés ou abusés ?

Nous avons en tant que Yogi, cette conscience des pensées qui nous traversent : certaines sont positives : Shanti Vritti (exemple : « nous allons vers un monde meilleurs… ») et d’autres sont négatives (« on est encore bloqué à la maison! »), et nous causent souffrances : Duka Vritti.

 

Mais quelle que soit la nature de ces pensées, nous Yogis, n’avons qu’un seul objectif, nous en libérer,  être libre, être un Mumukshu !

 

En effet cet état de libération des contraintes extérieures, de la contrainte du mental sur notre propre Paix s’appelle Moksha.

La question suivante serait alors de savoir comment atteindre l’état de Moksha ? Quel est ce mode de vie spirituelle conçu pour vivre sincèrement et profondément ma vraie nature de liberté ? Libre et Paisible, disent les Upanishads (textes sacrés de l’Inde).

Pour le dire dans un langage simple, le Karma Yogaḥ ou Vie Spirituelle est la réponse. Il comporte trois aspects, trois facteurs sont essentiels :

सत कमावरण (sat karmāṇi),

सत गणम (sat guṇāḥ),

 सत भातना (sat bhāvanā).

  1. La première partie du karma yogaḥ Sat karmāsignifie, bonnes actions ou actions nobles. Une bonne action est définie comme celle qui contribue au plus grand nombre, au collectif, dans laquelle le nombre de bénéficiaires est important. Plus le nombre de bénéficiaires est élevé, plus l'action est importante. 

 

  1. La deuxième partie du karma yogaḥ est Sat guā. Cela implique des vertus saines, des valeurs saines telles que la véracité, la compassion, l'humilité, la considération des autres, etc. Ces vertus saines, ces valeurs saines et une morale saine sont appelées sat guṇāḥ.

 

  1. La troisième partie du karma yogaḥ est sat bhāvanā. Cela fait référence à une attitude saine envers tout dans la création. Cela inclurait une attitude envers les membres de la famille, les voisins, les êtres humains, les animaux, les plantes, la nature, etc. Une attitude générale sur laquelle insistent nos Écritures est une attitude de révérence envers tout.

Les Écritures anciennes du Yoga et Vedanta nous supplient de ne pas considérer la création comme un ennemi à vaincre, mais plutôt comme un ami avec lequel nous coexistons, travaillons et grandissons. C’est pourquoi, dans notre culture védique, comme dans de nombreuses autres, nous traitons tout avec révérence.

La terre est sacrée pour nous, l'eau est sacrée, l'air est sacré, le soleil est sacré, la lune est sacrée et la nourriture est sacrée. Tout et tout est sacré. L'argent est sacré. La déesse Lakṣmī Dēvī symbolise la richesse. Cette attitude respectueuse envers tout est un bhāvanā (état) qui est le garant de notre Liberté intérieure, la seule qui soit inconditionnelle. Avez-vous envie d’être en conditionnel ?

Ainsi, sat karmāṇi plus sat guṇāḥ plus sat bhāvanā constituent le Karma Yoga : La Vie Spirituelle, notre Voie de Liberté : Moksha.

 

Hari OM Tat Sat. Anandi- Audrey


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.